Présentation du projet

Les changements climatiques globaux ont amplifié les phénomènes de maladies épidémiques, de surmortalités de coquillages, d’efflorescences d’algues toxiques et d’autres types de proliférations. La conchyliculture, en particulier, est vulnérable à une augmentation de la fréquence des maladies causées par le réchauffement climatique. En France, l’enjeu est de taille pour l’ostréiculture, qui représente la première industrie aquacole du pays. L’industrie ostréicole, qui repose sur l’exploitation de l’huître du Pacifique Crassostrea gigas, traverse en effet la crise la plus grave de son histoire depuis l’introduction de cette espèce dans les années 1970. Depuis 2008, le taux de mortalité de C. gigas d’un an est extrêmement élevé, sur l’ensemble du territoire ostréicole français. La présence d’un génotype particulier de l’herpesvirus OsHV-I et de vibrions est généralement liée aux mortalités massives. Ce phénomène est une source d’inquiétude majeure pour l’avenir de l’ensemble des acteurs de la filière ostréicole : éleveurs, producteurs, associations et autorités publiques. Gigassat est un programme de recherche intégrée et participative visant à étudier les impacts socio-économiques et environnementaux du changement global sur l’industrie ostréicole. Le projet va durer 42 mois et réunit 10 partenaires et 6 collaborateurs issus d’institutions de recherche publique et d’entreprises privées.

Résumé

Le projet Gigassat a débuté le 1er décembre 2013. Coordonné par l’Ifremer, son objectif est d’étudier les impacts socio-économiques et environnementaux du changement global sur l’industrie ostréicole.

Problématique

Bien que la littérature scientifique récente suggère que les paramètres environnementaux influencent la transmission des maladies en milieu aquatique et les mortalités d’organismes touchés par ces maladies, aucune étude à ce jour ne permet de hiérarchiser leur importance relative lors d'épizooties.

Contexte

Depuis 2008, les huîtres de moins d'un an subissent des mortalités massives sur l'ensemble du littoral français.

Objectifs

Le projet de recherche Gigassat propose d'observer, analyser et aider à gérer les effets du changement global sur les écosystèmes conchylicoles en considérant la santé animale et la physiologie, l'environnement et l'économie.